Posts Tagged

Libreville

Libreville – Depuis la crise post-électorale de l'élection présidentielle du 27 août 2016, Libreville est une capitale à l'image de tout un pays, le Gabon, qui sombre et où le quotidien rime avec répressions, violences, atteintes aux Droits de l'homme dans un contexte de crise économique de plus en plus sévère. De grandes entreprises françaises, comme Bouygues, quittent le territoire pour cause d'impayé de l’État gabonais. Le président élu Jean Ping lors de l'élection présidentielle d'août 2016, toujours présent à Libreville, se bat au côté du peuple souverain gabonais pour faire respecter la vérité des urnes.

RFI, Publié le 22-06-2017 , Modifié le 22-06-2017 à 14:50 Au Gabon, c’est le début de la mission des experts de la Cour pénale internationale (CPI) qui sont arrivés dans le pays, mercredi, pour une enquête préliminaire. Elle pourrait déboucher sur l’ouverture d’une véritable enquête sur les présumés crimes contre

DECLARATION A LA NATION DU PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ÉLU (LIBREVILLE LE 02 JUIN 2017) Mes chers compatriotes, Au moment où le pays est confronté à la pire tragédie de son histoire, il est de mon devoir, en ma qualité de Président de la République élu, de vous entretenir sur les enjeux

© dw.com -Publié le 20/04/2017 – Annoncé depuis septembre 2016, le dialogue politique inter-gabonais a démarré mardi à Libreville. Sans le camp de Jean Ping. Le leader de l’opposition explique pourquoi. Environ 200 délégués de la majorité présidentielle et une frange de l’opposition participent à cette rencontre qui devra s’achever le 10

© union.com – Publié le 18 avril 2017 – C’est l’une des annonces faites samedi, au collège Ntchoréré, par le leader de la Coalition pour la nouvelle République (opposition), Jean Ping. JEAN Ping, principal candidat de l’opposition à la présidentielle de 2016, et actuel leader de la Coalition pour la nouvelle République, a

© info241 –  – Les citoyens gabonais s’interrogent si la justice gabonaise a-t-elle encore droit de citer ou est-elle juste une « arme de dissuasion » du régime controversé d’Ali Bongo Ondimba ? Car comment comprendre le silence curieux du procureur de la République près le tribunal de première instance de Libreville, Steeve Ndong Essame Ndong

© infosgabon.com – Publié le lundi 3 Avril 2017 – Le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle qualifie les présentes assises de simple divertissement organisé par le pouvoir. Et pourtant, les autres politiques, syndicalistes et membres de la société civile débattent à Angondjé pour trouver une issue à la crise qui

© rfi.fr – vendredi 31 mars 2017 – Pour tenter de sortir le pays de la crise née de la contestation de sa réélection en août dernier, le président gabonais Ali Bongo Ondimba a lancé mardi son « dialogue » qui associe de très nombreuses organisations de la société civile et une partie de la classe politique. Mais pas son principal opposant. Car