Posts Tagged

Justice

Commémoration de la Journée des Martyrs, 31 août 2018 Le 31 août 2018, à Libreville, lors de Commémoration de la Journée des Martyrs, le Président S.E.M Jean PING s’est adressé à la Nation. Texte dans son intégralité en PDF : AllocutionPRCommemoration31082018 La date du 31 août décrétée « Journée des Martyrs » 31

COMMUNIQUE DE PRESSE SUR LA SITUATION DANS LA VILLE DE GAMBA Le chaos dans lequel est plongé le Gabon depuis le 31 août 2016, date des massacres des jeunes Gabonais suite au coup d’État électoral du 27 août 2016, par Ali Bongo et ses amis et parents, oblige les Gabonais à

Interview François de Labarre A l’approche des élections législatives annoncées le 28 avril, le principal opposant politique d’Ali Bongo Ondimba tacle le président en place et dénonce un pouvoir qui, faute de légitimité, s’exerce par la force. Paris Match. Le gouvernement gabonais promet des élections “transparentes” pour les législatives du 28

Requête auprès de la CADHP Libreville, le 2 mars 2018 – Depuis le choix fait par le peuple Gabonais le 27 août 2016, de l’élire en lui accordant plus de 60% des suffrages, M. Jean PING n’a cessé d’en appeler au respect de la légalité internationale. C’est pourquoi, le 13

COMMUNIQUE DE PRESSE SUR LE DÉPLACEMENT DU PRESIDENT JEAN PING Le samedi 13 janvier 2018 – Le Président de la République effectue ce jour un déplacement en France. A la suite de la diffusion de l’information sur ce séjour, le régime en place a, une nouvelle fois, eu recours à la manipulation des

Communiqué de presse à propos de la visite du Président Jean Ping aux détenus politiques Vendredi 6 octobre 2017 – Le Président Jean PING, accompagné de certains membres de la Coalition pour la Nouvelle République (CNR), s’est rendu ce jour à la prison centrale de Libreville en vue de rendre

©tempsreel.nouvelobs.com Publié le 10 septembre 2017 à 10h12 Selon le rival malheureux d’Ali Bongo, les jours du président à la tête de l’Etat sont comptés… Rappel des faits. Le 27 août 2016, des élections très contestées reconduisent Ali Bongo à la présidence du Gabon. Sa victoire ultra-serrée se joue avec 5.600