Posts Tagged

politique

Commémoration de la Journée des Martyrs, 31 août 2018 Le 31 août 2018, à Libreville, lors de Commémoration de la Journée des Martyrs, le Président S.E.M Jean PING s’est adressé à la Nation. Texte dans son intégralité en PDF : AllocutionPRCommemoration31082018 La date du 31 août décrétée « Journée des Martyrs » 31

Le 8 mai 2018, le président Jean Ping a rencontré une délégation d’ambassadeurs de l’Union Européenne, de l’Allemagne, de l’Italie et de l’Espagne dans le cadre de consultations et du tour d’horizon périodiques de l’agenda de travail. J’étais accompagné de l’ancien Vice-Président Dijob Divungi Di Ndinge et de l’ancien Premier

© info241.com – Publié le 8 mai 2017 à 11h49min – Dans une adresse parvenue hier dans la nuit à la rédaction d’Info241, Jean Ping qui revendique toujours sa victoire à l’élection présidentielle du 27 août 2016 face à Ali Bongo occupant de manière illégitime, illégale et controversée le fauteuil présidentiel, a tenu

© gabonreview.com – Publié lundi 01 mai 2017 à 17:19 – Dans une interview à l’hebdomadaire Jeune Afrique le 27 avril dernier, l’ancien Premier ministre et Sénateur du 2ème arrondissement de Libreville n’y est pas allé par le dos de la cuillère. Il estime que «si nous voulons construire la démocratie gabonaise, il est

© gabonreview.com – Publié le vendredi 07 avril 2017 à 19:26 – L’ancien Premier ministre, candidat des Républicains à la présidentielle française, a réaffirmé sur RFI ses doutes quant aux résultats obtenus par Ali Bongo au terme de la présidentielle d’août 2016 au Gabon. Après Emmanuel Macron la veille, c’était au tour de François

© afrique-centrale.fr – Publié le 8 avril 2017 à 9 h 00 min – Interviewé sur les ondes de RFI le 5 avril, Emmanuel Macron, candidat à l’élection présidentielle française s’est exprimé sur la politique qu’il entend mener en Afrique s’il venait à être élu. Il a émis de sérieux doutes quant

© infosgabon.com – Publié le lundi 3 Avril 2017 – Le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle qualifie les présentes assises de simple divertissement organisé par le pouvoir. Et pourtant, les autres politiques, syndicalistes et membres de la société civile débattent à Angondjé pour trouver une issue à la crise qui