Accueil»Rassemblement»Le rassemblement

Le rassemblement

1
Partages
Pinterest Google+

Depuis l’appel au rassemblement du 3 novembre 2018, le Président Jean Ping reçoit à sa résidence l’ensemble des forces vives de la Nation. Les rencontres avec les associations des jeunes, avec le Collectif des anciens Cadres et Dignitaires de la République, avec les différentes confessions religieuses, l’engagement renouvelé des femmes, la contribution du Bureau de Dynamique Unitaire et les réponses favorables du Haut-Ogooué et du Woleu-Ntem sont les points de départ vers la construction du Gabon, vers une république, UNE et indivisible et vers le rendez-vous au rassemblement auquel aspire le peuple souverain gabonais depuis le 27 août 2016.

Le 15 décembre 2018, le Président Jean Ping s’adressera au peuple gabonais. Après des consultations intensives, et suite à son discours à la Nation du 3 novembre dernier, il souhaite partager, avec le peuple souverain, ce que doit être la direction à prendre.

 

Le grand rassemblement au QG du Président Jean Ping, Charbonnages, le samedi 15 décembre 2018, à 14h.
Le 10 décembre, en recevant l’Ogooué-Lolo ce jour, le Président Jean Ping a exhorté au rassemblement, plus que jamais, dans chaque province et d’une province à l’autre…pour une République une et indivisible.
Le 7 décembre, la province de Ngounié a montré sa détermination à élever son niveau de mobilisation, au service du rassemblement
Le 5 décembre, la province de l’Estuaire est venu en nombre échanger sur l’Appel au rassemblement.
À tous, le président Jean Ping a dit : « Tebeghane ! Nongwani ! Levez-vous et avançons ensemble vers la Nouvelle République ! »
Le 4 décembre, une autre délégation, Serviteurs de Dieu, est venu s’imprégner du message du rassemblement pour le relayer urbi et orbi.
Le 3 décembre, en recevant les ressortissants de l’Ogooué-Maritime, une idée s’impose : Plus que par le passé, le redressement de cette province sinistrée, passera par le rassemblement des Gabonais des 4 coins du pays.
Le 29 novembre, avec les ressortissants du Woleu-Ntem de tous bords qui ont compris et répondu massivement à mon appel au rassemblement pour la reconstruction du pays. 
Suite à mon appel au rassemblement, c’est une nouvelle et exaltante séquence à l’écoute du peuple gabonais. Près de 3h d’échanges hier, mercredi 28 novembre, avec la Coordination Provinciale du Moyen-Ogooué 
Le 23 novembre, ‘Honorable Ekabane Obame est venu d’Oyem à ma rencontre ce jour.
Les notables de sa trempe mesurent la portée du rassemblement pour notre pays. 
Le 22 novembre, l’association Mekambo Pour Tous a répondu à l’appel de rassemblement.
Une occasion de revenir sur mon périple national et le mal développement. Rassembler, c’est gouverner en assurant la répartition équitable de la richesse nationale. 
Le 21 novembre. Le Maire d’Oyem, M. Vincent ESSONE MENGUE marque, à travers le déplacement à Libreville, la réponse du Woleu-Ntem, à l’appel au rassemblement. 
L’appel au rassemblement entend mobiliser toutes les forces vives. Au sein de ces forces vives et du syndicalisme gabonais, DYNAMIQUE UNITAIRE occupe une place de premier plan. 
La contribution du Bureau de DU que j’ai reçu ce jour, ne peut que servir le rassemblement indissociable de la restauration du Dialogue social.
Le 20 novembre : J’ai reçu le Haut-Ogooué ce jour, autour de l’idéal de la République, UNE, indivisible et du rendez-vous du rassemblement. 
Le 19 novembre : C’est toujours un honneur pour moi de recevoir le témoignage de l’engagement des femmes gabonaises pour la Nouvelle République.
En les accueillant aujourd’hui, j’ai mesuré, une fois de plus, l’intégrité de leur soutien. 
Jean Ping a poursuivi le programme des rencontres, cette fois, avec les confessions religieuses, concernées dans leur noble mission, par le Rassemblement de tous pour le salut du pays. 
Féfé Onenga répond à l’Appel du Rassemblement : «Pour que ce Gabon se reconstruise, il faudrait que ceux qui ont leurs intérêts personnels les mettent d’abord de côté. L’essentiel est qu’on se parle, qu’on se tende la main et que l’on vive ensemble». 
Étaient présents à la rencontre avec le Collectif des Anciens Cadres et Dignitaires de la République, MM. Émile KASSA MAPESI, Paul MALEKOU, Jean Ernest OLIVEIRA, Jean- Marc EKOH, Jean Eugène KAKOU MAYAZA, Henri JOBE, Timothée NZE EKEKANG, et Bernard DJOGOUBOMA. 
Le 16 novembre : Rencontre avec les associations des jeunes. 

 

Actualité précédente

Jean Ping : Appel au rassemblement

Actualité suivante

Article le plus récent

Aucun commentaire

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *