Accueil»Communiqués»Visite du Président Jean Ping aux détenus politiques

Visite du Président Jean Ping aux détenus politiques

0
Partages
Pinterest Google+

Communiqué de presse à propos de la visite du Président Jean Ping aux détenus politiques

Vendredi 6 octobre 2017 – Le Président Jean PING, accompagné de certains membres de la Coalition pour la Nouvelle République (CNR), s’est rendu ce jour à la prison centrale de Libreville en vue de rendre visite aux détenus politiques.

Pour rappel, le 31 août 2016, aux premières heures de la contestation du coup d’Etat militaro-électoral, un millier de nos compatriotes ont été arrêtés.

Plus d’un an après, plusieurs d’entre eux sont encore injustement détenus, en violation de leurs droits fondamentaux.

Le député Bertrand Zibi et Monsieur Landry Amiang Washington sont incarcérés depuis plus d’un an sans jugement, devenant ainsi le symbole du système répressif du régime en place.

Depuis septembre 2017, sont venus s’ajouter, notamment, les noms de Hervé Mombo Kinga, Victor Mikang, Frédéric Massavala, Pascal Oyougou et bien d’autres.

Le Président Jean Ping n’a de cesse d’œuvrer à la libération des détenus. Il a ainsi mobilisé toutes les voies de droit, avec l’aide des avocats et l’appui de la communauté internationale.

Le Président Jean Ping a décidé de se rendre en personne, à la prison centrale de Libreville afin d’apprécier les conditions de détention et de rappeler à la face des Gabonais et des partenaires internationaux, que le Gabon compte de nombreux prisonniers politiques.

Malgré les permis de visite délivrés par le tribunal de première instance de Libreville, l’autorité pénitentiaire a opposé une fin de non recevoir à cette visite.

Conscient des conditions déshumanisantes dans lesquelles sont maintenus les détenus dans cette prison, le Président Jean Ping met en garde contre toute détérioration de l’état physique et mental de ces derniers.

Tout en saluant le courage des détenus politiques et de leurs familles, il réaffirme son engagement à œuvrer à leur libération et au respect des droits fondamentaux de l’Homme.

Le Président Jean Ping renouvelle, par ailleurs, sa détermination à mener une réforme en profondeur de la justice et de l’administration pénitentiaire.

Fait à Libreville, le 6 octobre 2017

Actualité précédente

Jean Ping, opposant numéro un au Gabon : "Ali Bongo est dans une logique paranoïaque"

Actualité suivante

Séjour diplomatique à Abidjan

Aucun commentaire

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *