2
Partages
Pinterest Google+

©beninmondeinfos.com, lundi 6 juin 2016.

 

A moins de trois mois de la présidentielle au Gabon, Jean Ping, opposant et présidentiable gabonais se retrouve de plus en plus dans l’oeil du cyclone. Prétextant des propos racistes tenus par l’opposant dans un vidéo à polémique, une convocation lui a été adressée par la police judiciaire ce 3 juin, convocation à laquelle l’opposant n’a pas répondu. Le fil des événements depuis que Ping a annoncé sa candidature montre que Libreville veut bine fermer la bouche au bouillant opposant.

Lire l’article en intégralité ICI.

Actualité précédente

Je n’ai jamais tué personne alors qu’Ali on le sait en a tué…

Actualité suivante

Plainte de la FDG : le soutien de la société civile à Jean Ping