Démarrée il y a plusieurs mois, la précampagne de l’opposant Jean Ping, sérieux candidat à l’élection présidentielle de 2016 ne s’arrête pas. Au contraire ! L’ex chef de la diplomatie gabonaise veut certainement battre le record. Etre l’unique candidat au fauteuil présidentiel à avoir fait le tour du Gabon et

Ni la pluie qui s’est abattue, une bonne partie de la journée du 5 décembre dernier, ni l’absence d’éclairage au lieu de la causerie n’ont eu raison de la détermination des responsables du Mouvement populaire des radicaux et des habitants 2è arrondissement de Port-Gentil qui ont pris part à la

Cocobeach, Noayong et Iboundzi sont les trois étapes ayant constitué le lancement, le 28 novembre dernier, de la tournée politique de Jean Ping dans la province de l’Estuaire. «Je suis venu me présenter à vous, pour que vous puissiez me voir physiquement !». C’est ainsi que Jean Ping commençait son
Jean ping dans l’Ogooué-Lolo Gabon Review

©Gabonreview.com – 20 novembre 2015 Pendant 8 jours, le candidat à la candidature unique du Front de l’opposition pour l’alternance a sillonné la 7è province du pays. Il a mis à profit ce périple pour constater la dégradation très avancée de cette province et la précarité dans laquelle vivent les

©oeildafrique.com 17 novembre 2015 L’ancien président de la commission de l’Union Africaine, Jean Ping revient sur l’actualité internationale et gabonaise. Le futur candidat à l’élection présidentielle au Gabon parle de son principale adversaire, le président Ali Bongo, d’André Mba Obame, l’UA, la Cémac… Oeil d’Afrique: D’aucun pense que vous voulez

Une nouvelle démonstration de force de la dictature, contre la marche de l’opposition vers le changement Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères, ancien président de l’Assemblée générale des Nations Unies (59ème session), ancien président de la Commission de l’Union africaine et principal leader du Front uni de l’opposition, vient
Jean christophe Cambadélis et Jean Ping à Paris octobre 2015

Afin de faire connaître au plus grand nombre mon combat pour la tenue d’élections libres et transparentes au Gabon en 2016, J’ai souhaité rencontrer des responsables politiques français et européens. C’était l’objet de mon voyage à Paris et Bruxelles en octobre.