©Gabonactu, le lundi 11 janvier 2016 Libreville, Gabon – L’ancien président de la Commission de l’Union africaine (UA), Jean Ping, possible candidat à l’élection présidentielle d’août prochain, a annoncé samedi dans un meeting à Libreville qu’il ne fera qu’un seul mandat s’il est élu président de la République. Jean Ping

Depuis plus d’un an, le candidat à la candidature unique du Front uni de l’opposition pour l’élection présidentielle de 2016 sillonne le pays et rassemble des populations venues, toujours plus nombreuses, écouter son message d’espoir et échanger sur l’avenir du pays. Attaché à ces rencontres populaires, Jean Ping a annoncé

le 9 janvier 2016 à Libreville. © Gabonreview Au cours d’un meeting, le week-end écoulé, l’ancien président de la commission de l’Union africaine a dit son intention de placer les infrastructures, notamment les routes, au cœur de son action. A moins de huit mois de la prochaine présidentielle, Jean Ping

© Gabonreview lundi 11 janvier 2016 Au 9 janvier 2016, près de cent localités, villages, départements, quartiers et arrondissements auront reçu la visite de Jean Ping. Alors qu’il avait lancé, le 28 novembre dernier, l’étape de l’Estuaire, c’est finalement le week-end écoulé qu’il l’a close. Pour ses soutiens, particulièrement pour

Par Martin Safou ©GabonActu, publié le mardi 5 janvier 2016 Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Jean Ping accompagné de quelques proches a déposé lundi au siège du Front uni de l’opposition pour l’Alternance (Le Front), sa candidature pour espérer être désigné candidat unique du Front de l’opposition pour l’alternance lors de

Au Gabon, à moins d’un an de la prochaine élection présidentielle, l’opposition tente de s’organiser pour prendre le pouvoir. Lundi 4 janvier, Jean Ping a déposé au siège du Front uni de l’opposition pour l’alternance, la principale coalition de l’opposition gabonaise, sa candidature pour espérer être désigné candidat unique de

© Gabonreview, Publié par Griffin Ondo Nzuey, le mardi 05 janvier 2016 Deux semaines après les propos tenus par ses compagnons de l’Union nationale (UN) à la faveur d’un meeting à Ntoum, le vice-président dudit parti politique a tenu à répondre. A la faveur d’une rencontre politique organisée par l’Union