3
Partages
Pinterest Google+

Afin de faire connaître au plus grand nombre mon combat pour la tenue d’élections libres et transparentes au Gabon en 2016, J’ai souhaité rencontrer des responsables politiques français et européens. C’était l’objet de mon voyage à Paris et Bruxelles en octobre.

Actualité précédente

Port-Gentil - Causerie du MPR

Actualité suivante

Le pouvoir dictatorial bloque les comptes de Jean Ping, principal leader de l’opposition