2
Partages
Pinterest Google+

Dans un communiqué de presse parvenu ce samedi à la rédaction d’Info241, Jean Ping, candidat officiel à l’élection présidentielle du 27 août 2016 au Gabon, un des rares candidats en lice pour occuper le palais du Bord de mer a avoir publié depuis plusieurs mois, son programme politique intitulé : ’’Le Gabon à l’abri de la peur, le Gabon à l ’abri du besoin’’ égraine ses propositions en matière de jeunesse et d’éducation. Au moment où l’actualité politique est cristallisée par les accusations de violation de la constitution gabonaise contre Ali Bongo, le facteur du projet de société dont les Gabonais jaugeront la pertinence est indispensable.

Au Gabon analyse Jean Ping « la jeunesse gabonaise constitue 62% de la population gabonaise c’est une richesse et un atout indéniable pour le pays. Mais sous l’ère d’Ali Bongo l’avenir de la jeunesse a été sacrifié par la recrudescence des crimes rituels qui ont pour cible les jeunes, élèves et enfants. Au mépris des droits de l’homme. C’est pourquoi je milite à mettre le Gabon à l’abri de de la peur. Son mandat présidentiel a été marqué par des grèves à répétition du milieu scolaire et estudiantin. Or, la vitalité et le dynamisme de la jeunesse gabonaise sont enviables. C’est pourquoi dès que je serai élu, je me battrai pour l’application réelle et pragmatique de toutes les dispositions de la charte africaine de la jeunesse. »

En effet, a indiqué le diplomate gabonais, «  quand j’étais en poste au Ministère des Affaires étrangères deux ans avant mon élection à la Commission de l’Unon africaine, j’ai travaillé à faire ratifier le Gabon la charte africaine de la jeunesse dont les chefs d’Etat et de gouvernement l’eurent adopté en juillet 2006, lors de leur Sommet à Banjul (Ndlr : République de la Gambie). La Charte africaine de la jeunesse non seulement offre aux gouvernements, à la jeunesse, à la société civile et aux partenaires un cadre continental qui précise les droits, les devoirs et les libertés de la jeunesse mais facilite également l’élaboration de programmes et plans stratégiques nationaux pour l’autonomisation des jeunes. »
Lire l’article en totalité 

 

Actualité précédente

Présidentielle 2016 : Patrick Eyogo Edzang invite les Bitamois à voter Jean Ping

Actualité suivante

le Projet de société de Jean Ping et l’instauration d’un État de droit