Articles dans la catégorie

Communiqués – Retrouvez à partir des communiqués officiels de Jean Ping, son engagement pour s’opposer aux système Bongo-PDgiste et pour mettre à l’abri de la peur et du besoin le Gabon (13 février 2016). Au fil des communiqués, vous vous rendrez compte de sa détermination à mener le combat, et aujourd’hui jusqu’à la mort s’il le faut. Retrouvez les allocutions de Jean Ping qui aujourd’hui font date : celle du 16 août 2016 où l’opposition face à l’enjeu a décidé de proposer une seule candidature pour répondre à l’attente du peuple gabonais. Toujours dans le combat, son discours sur les parvis des Droits de l’Homme à Paris le 29 octobre 2016, celle du 25 juillet 2017 à Libreville dans la ferveur du peuple gabonais mobilisé malgré la répression policière.

Excellences, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Monsieur Jean Ping remercie la Communauté internationale pour sa contribution avant, pendant et après l’élection. Aujourd’hui, les choses sont claires, le peuple gabonais a tranché. Nous avons, d’un côté une tentative grossière de contournement du choix du peuple et quelqu’un qui veut s’imposer une

Excellences, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Monsieur Jean Ping remercie la Communauté internationale pour sa contribution avant, pendant et après l’élection. Aujourd’hui, les choses sont claires, le peuple gabonais a tranché. Nous avons, d’un côté une tentative grossière de contournement du choix du peuple et quelqu’un qui veut s’imposer une

Mes chers compatriotes, La nuit dernière, la Cour Constitutionnelle a désigné Monsieur Ali Bongo vainqueur de l’élection présidentielle du 27 août 2016. En agissant ainsi, elle a choisi de retirer au peuple gabonais le droit constitutionnel de choisir, par le suffrage universel, le Président de la République, et donc la

Gabonaise, Gabonais, Aujourd’hui, 15 septembre 2016, est la journée internationale de la démocratie. Depuis plusieurs années déjà, le peuple gabonais lutte pour ses droits civils et politiques, bafoués quotidiennement par un pouvoir autocratique qui n’a de République que le nom. Le 27 août dernier, vous avez élu dans le calme
Lettre à tous les Gabonais

Gabonaises, Gabonais, Le 27 août 2016, vous vous êtes rendus aux urnes pour élire votre nouveau président. Votre choix s’est porté majoritairement sur moi avec un taux de 58%. Or, votre choix démocratique n’a pas été respecté, l’ancien président usant de tous les moyens pour conserver le pouvoir, y compris

Madame, Monsieur, chers compatriotes Le moment est venu !  Nous voici à la veille de ce jour où vous devrez décider de l’avenir du Gabon. Demain vous aurez le choix entre deux perceptions différentes de notre pays, deux visions opposées de son avenir, deux conceptions contraires de l’exercice du pouvoir.