Articles dans la catégorie

Communiqués – Retrouvez à partir des communiqués officiels de Jean Ping, son engagement pour s’opposer aux système Bongo-PDgiste et pour mettre à l’abri de la peur et du besoin le Gabon (13 février 2016). Au fil des communiqués, vous vous rendrez compte de sa détermination à mener le combat, et aujourd’hui jusqu’à la mort s’il le faut. Retrouvez les allocutions de Jean Ping qui aujourd’hui font date : celle du 16 août 2016 où l’opposition face à l’enjeu a décidé de proposer une seule candidature pour répondre à l’attente du peuple gabonais. Toujours dans le combat, son discours sur les parvis des Droits de l’Homme à Paris le 29 octobre 2016, celle du 25 juillet 2017 à Libreville dans la ferveur du peuple gabonais mobilisé malgré la répression policière.

DISCOURS D’OUVERTURE DE JEAN PING Voir le discours d’ouverture de Jean Ping en PDF :   Discours d’ouverture DNPA-Jean Ping Libreville, le 19 décembre 2016 Messieurs les Présidents, Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique, Honorables invités, Mesdames et Messieurs les membres de la Société civile, Mesdames et Messieurs,

  Détails de ma requête en révision des décisions n50/CC et n52/CC 2016 relatives à mon recours en réformation des résultats de l’élection du président de la République dans la province du Haut-Ogooué qui ont proclamé le candidat Ali Bongo Ondimba élu. (Article 87 de la loi organique sur la

Aux Gabonaises et Gabonais de l’Etranger Parvis des Droits de l’Homme Trocadéro, Paris, le 29 Octobre 2016 Je ne suis en France que pour quelques jours, mais je ne pouvais ne pas venir vous saluer, vous qui depuis 9 semaines maintenant manifestez pour le respect de votre droit à choisir

Gabonaises, Gabonais de la Diaspora,   Chers compatriotes,   Je m’adresse à vous tout particulièrement à présent pour vous remercier tout d’abord. Vous remercier d’avoir aussi massivement voté pour moi, c’est à dire pour le changement et pour l’alternance démocratique.   Vous remercier ensuite d’avoir défendu votre vote par tous

      Mes chers compatriotes,   Aujourd’hui 15 octobre 2016, constitutionnellement, le mandat du président Ali BONGO prend fin.   Aujourd’hui, tous ceux qui ont majoritairement voté contre lui doivent, chacun en ce qui le concerne, tout mettre en œuvre afin que la vérité des urnes soit rétablie et

Gabonaises, Gabonais, mes chers compatriotes,   Au nom des Gabonaises et des Gabonaises de toutes générations et de toutes conditions, je prends la parole aujourd’hui, pour exprimer une fois de plus la consternation de tout un peuple meurtri dans sa chair et dans son âme, suite aux graves évènements auxquels