0
Partages
Pinterest Google+

© gabonreview.com –  Le 21 février 2017 – Jean Ping avait promis prendre la défense des citoyens gabonais. Il vient une fois encore le prouver en dénonçant via communiqué publié sur les réseaux sociaux les dernières répressions des élèves par la police.

En effet, les élèves ont organisé dans plusieurs villes du pays des marches de protestation pour réclamer leur droit à l’éducation. Mais très vite ces marches ont été réprimées par les forces de l’ordre, et de nombreuses photos de blessés ont créé l’émoi sur les réseaux sociaux au Gabon.
Face à cette situation, celui qui se considère toujours comme vainqueur des dernières élections a décidé de réagir. Il a dénoncé ces répressions et appelé le peuple gabonais à rester mobilisé.

Communiqué de Jean Ping

Gabonaises, Gabonais,
Je dénonce aujourd’hui haut et fort la terrible répression qui s’abat en ce moment même sur nos enfants à Port-Gentil, Lambaréné, Oyem et peut-être ailleurs encore dans le pays.
Nos jeunes Gabonais, privés d’école depuis le début de la crise post-électorale en septembre 2016, se sont mobilisés aujourd’hui avec succès pour manifester pacifiquement leur droit à l’éducation.
Or, c’est de nouveau par une violence sanglante que s’illustre ce régime dictatorial et moribond que nous voulons chasser du pouvoir.
Quel dialogue voulez vous mener avec ces gens là qui s’en prennent aujourd’hui à nos enfants? Je prends à témoin la communauté internationale et nos frères africains : arrêtez de soutenir cet imposteur et punissons ensemble les auteurs de ces crimes !
Notre coalition, toujours unie, n’a d’autre ambition que de préparer un avenir meilleur pour notre peuple, dans un esprit d’ouverture et de coopération avec les alliés qui nous auront soutenus.
Gabonaises, Gabonais,
Chaque jour de Resistance nous permet d’avancer un peu plus vers la victoire. Restez mobilisés, je ne reculerai pas!
Que Dieu vous garde
Jean Ping

Actualité précédente

Inondations à Plein-Ciel : Jean Ping aux côtés des victimes

Actualité suivante

Amnesty international : Le Gabon indexé dans le Rapport 2016