Accueil»Élection»Grande marche silencieuse en hommage aux victimes

Grande marche silencieuse en hommage aux victimes

2
Partages
Pinterest Google+

Suite à la grande manifestation unitaire qui a rassemblé près d’un milliers de participants samedi 3 septembre dernier, le peuple gabonais, à travers tous ses mouvements présents à Paris, en Europe et dans le monde, est déterminé à rester mobilisé et à montrer sa forte détermination pour mettre fin à la dictature d’Ali Bongo.

Alors que nos compatriotes gabonais, nos amis, nos familles, ont subi au pays pendant plus d’une semaine une terrible répression multiforme (bombardements, tirs à balles réelles, tortures, attaques à l’acide…) et des violations quotidiennes de leurs droits fondamentaux (coupure Internet, assignation à résidence, arrestations sommaires…), des marches silencieuses vont se dérouler samedi prochain à travers tout le Gabon et dans tous les pays où la diaspora gabonaise organisée est présente.

Suivant ce modèle inspiré par Jean Ping, le nouveau Président élu de la République gabonaise, nous avons donc décidé que notre prochain grand rassemblement prendrait la forme d’une

 

GRANDE MARCHE SILENCIEUSE EN HOMMAGE AUX VICTIMES

SAMEDI 10 SEPTEMBRE 2016

ESPLANADE DU TROCADÉRO

11H : DÉBUT DU RASSEMBLEMENT

14H30 : MARCHE SUR L’AMBASSADE DU GABON À PARIS

17H : FIN DE LA MANIFESTATION

 

Nous affirmons haut et fort notre volonté de rester mobilisées jusqu’à ce que Jean Ping soit officiellement reconnu et proclamé Président de la République Gabonaise, conformément au résultat global de l’élection du 27 août 2016.

Nous invitons tous les Français et Européens d’origine africaine, tous les amis du Gabon, ainsi que tous les mouvements de défense des droits de l’Homme à nous rejoindre dans cette manifestation en hommage aux victimes et en faveur de la lutte contre l’oppression.

Chers compatriotes,

La Constitution de la République indique clairement en son article 67  » la justice est rendue au nom du peuple gabonais par la Cour Constitutionnelle. »

Si par extraordinaire le peuple gabonais venait à ne pas à se reconnaitre dans la décision qui sera rendue par la Cour Constitutionnelle, je me tiendrai à ses côtés pour exiger le respect de l’article 9 de la Constitution qui indique, sans ambiguïté, que l’élection du Président de la République est acquise à celui des candidats qui aura obtenu le plus de suffrages.

« Comprenons-nous bien, le vote a eu lieu, les Gabonais se sont clairement exprimés. Aucune juridiction ne peut être placée au dessus de la décision du peuple souverain et lui imposer un choix autre que le sien. Je me suis engagé à défendre le vote des gabonais, je tiendrai ma promesse et mes engagements. Je ne reculerai pas. »

Jean Ping.

 

Actualité précédente

Message à tout le peuple Gabonais

Actualité suivante

Journée internationale de la démocratie au Gabon aussi