0
Partages
Pinterest Google+

Marquant la fin d’une tournée nationale ayant duré près de deux ans, le meeting, tenu le 2 juillet dernier à Port-Gentil, par Jean Ping, candidat à l’élection présidentielle du 27 août prochain, aura enregistré un franc succès au regard de l’affluence.

Le refus d’accoster au Port-môle de Port-Gentil et d’accorder au candidat à la prochaine élection présidentielle le stade Divungi n’a pas poussé ses partisans au découragement. Loin s’en faut. Après avoir été accueilli triomphalement sur un débarcadère privé situé à Ntchengue, à une quinzaine de kilomètres au sud de la capitale économique, vendredi dernier, Jean Ping a tenu un meeting sur l’esplanade Roger Butin le lendemain.

«Nous savions que beaucoup de Port-Gentillais feraient le déplacement, mais la mobilisation observée ce jour est largement au-dessus de nos espérances». Cet aveu d’un membre de la coordination chargée d’organiser la visite de Ping dans la capitale économique en dit long sur l’engouement qu’a connu le grand meeting du samedi 2 juillet dernier. Les milliers de chaises prévues pour la circonstance n’ont pu accueillir tout le monde au point que nombeux sont restés debout et d’autres perchés sur toits et barrières des maisons et concessions situées dans autour de l’esplanade Roger Butin. Même la pluie, tombée en pleine saison sèche pendant quelques minutes, n’a pas eu raison de la détermination du public qui n’a pas bougé d’un iota.

Lire l’article dans sa totalité : GabonReview

Actualité précédente

Le grand débat Africa N°1 du 22 juin 2016

Actualité suivante

Jean Ping achève deux années de tournée électorale nationale