0
Partages
Pinterest Google+

© info241.com – Publié le 2 mai 2017 à 09h02min – La deuxième édition des Awards de l’info a rendu public samedi 29 avril à Paris, sa cuvée de lauréats. Pour la seconde année consécutive, Jean Ping, Président la coalition pour une Nouvelle République, a été sacré par le vote des internautes gabonais, prix de ’’L’homme politique gabonais de l’année 2016’’.

L’ancien président de la Commission de l’Union africaine qui revendique toujours sa victoire à la présidentielle 2016 a été préféré à 4 autres personnalités que sont : Bertrand Zibi Abeghe, Ali Bongo, Guy Nzouba Ndama et Bruno Ben Moubamba déjà élu ’’Homme politique gabonais de l’année 2015’’, lors de l’édition inaugurale dont la cérémonie de remise des prix avait été organisée à Paris, le 30 avril 2016, Jean Ping n’a pas boudé sa fierté de se voir auréoler une seconde fois par le public gabonais. Occasion pour l’opposant qui préside une coalition des partis de l’opposition gabonaise qui a refusé au dialogue politique organisé par les tenants actuels du pouvoir présidentiel de rappeler à ses sympathisants, le rapport de force pour la vérité des urnes, qu’il a engagé avec sa coalition contre le régime d’Ali Bongo.

En effet, c’est un air de campagne présidentielle que nous avons observé dans la catégorie ’’Homme politique de l’année’’. En effet, pour cette deuxième édition des Awards de l’info dans cette catégorie, cinq politiciens de grande envergure ont été départagés par les internautes ! Dans celle-ci s’est joué l’un des duels majeurs de présidentielle gabonaise de 2016 : Jean Ping vs Ali Bongo Ondimba. Ceci a constitué un deuxième véritable test de l’adhésion populaire ouverte et libre.

D’un côté l’ancien président de la Commission de l’Union Africaine, candidat unique et du consensus de l’opposition gabonaise qui revendique toujours sa victoire à la dernière présidentielle de 2016. De l’autre l’actuel locataire du palais présidentiel du Bord de mer. Candidat ’’déclaré élu’’ pour un second septennat présidentiel par les institutions dites républicaines à la dernière présidentielle du 27 août. Héritier du pouvoir politique PDG, il s’est fait le porte-étendard de l’émergence à la gabonaise malgré un mandat décrié. Le résultat rendu public samedi dans le 17e arrondissement de Paris à l’occasion de la cérémonie des remises des Prix a consacré Jean Ping pour la seconde fois, ’’Homme politique de l’année 2016″.

Dans une adresse au peuple gabonaise relayée sur ses pages officielles, Jean Ping perlé de cette distinction des internautes gabonais a déclaré : « Mes chers compatriotes, je tiens à vous renouveler mes remerciements sincères pour avoir par le biais des Awards de l’info renouvelé pour la deuxième fois, votre confiance à moi et au programme à travers lequel j’ai été élu, en me consacrant, ’’Homme politique de l’année’’. C’est une confiance renouvelée que j’apprécie et je tenais vraiment à vous en remercier ».

Avant d’ajouter ce qui suit, « par ce biais, par le canal donc de ce prix, vous renouvelez l’engagement que j’ai pris et sur lequel j’ai été élu par le peuple gabonais à savoir mettre le Gabon à l’abri de la peur et du besoin. Je continuerai à soutenir activement ce programme. Mais voici huit mois déjà que « le pouvoir émergent » continue illégalement et illégitimement. Voici huit mois qu’on continue à emprisonner nos compatriotes, à massacrer nos compatriotes. Le régime en place est un régime sanguinaire et sans état d’âme ».

Mais nous constatons a martelé Jean Ping, Président d’une coalition des partis de l’opposition, « que les lignes bougent et elles bougent de plus en plus en notre faveur. Le combat est engagé et c’est pour cela que j’invite tous les Gabonais et toutes les Gabonaises de l’intérieur comme de la diaspora à combattre résolument ce régime. Il s’agit maintenant un problème de rapport de force. Nous avons mis en place un programme qui se déroule tel que nous l’avons prévu. A la fois à l’extérieur avec la communauté international et à l’intérieur avec les Gabonais appuyés par sa diaspora ».

S’exprimant toujours suite à cette consécration des Awards de l’info, l’ancien Président de la Commission de l’Union africaine a indiqué : « nous évoluons et rapidement comme vous pouvez le constater. Et nous invitons tous les Gabonais, toutes les Gabonaises, à nouveau, à ne pas se laisser distraire. Et à ne pas croire que les tergiversations, les manipulations et tout ce que fait le régime d’Ali Bongo va nous faire changer de position. J’invite tous les Gabonais à rester vigilants, et à suivre avec nous ce qui se passe maintenant ».

Jean Ping a conclu sa déclaration solennelle en ces termes : « Je crois que nous n’avons pas d’autres choix parce que nos martyrs, ceux qui sont morts qui ont été massacrés nous regardent. Et ne permettront pas que nous puissions tergiverser et avoir un comportement défaitiste ou un comportement de reculade. Moi je vous garantie que je n’abandonnerai pas que je ne reculerai pas. Je vous invite à faire de même. Je vous invite à entreprendre tant à l’intérieur qu’à l’extérieur avec nos partenaires extérieurs qu’avec le peuple gabonais, la lutte que nous avons mis en place et le programme du déroulé que nous avons mis en place. En se mettant au contrôle de notre pays. Que Dieu bénisse le Gabon. »

Rappelons à toutes fins utiles que Jean Ping a été sacré démocratiquement ’’Prix de L’homme politique de l’année 2016’’, avec 34% du vote des internautes gabonais à travers une votation en ligne ouvert au grand public. Le lauréat a été préféré à 4 autres personnalités que sont : Ali Bongo, arrivé 3e avec 16,30% des voix. Le locataire du Palais présidentiel a même été laminé par l’honorable député, Bertrand Zibi Abeghe, ancien député démissionnaire P-DG, arrivé 2e au classement avec 18,20%. Ce dernier aura réussi à rendre médiatique sa démission fracassante faite devant le président gabonais lors de sa tournée provinciale en août 2016. Prisonnier politique, il a été emprisonné après l’attaque sanglante du QG de Jean Ping au soir du 31 août. Guy Nzouba Ndama a occupé la 3e place avec 16,1% des voix et Bruno Ben Moubamba a terminé dernier du classement.

http://info241.com/awards-de-l-info-tm-jean-ping-consacre-pour-la-deuxieme-annee,2749#lzWoBPptP4BRUB2i.99

Actualité précédente

Gabon : Alain Djally, l’assistant de Jean Ping, placé sous mandat de dépôt

Actualité suivante

Jean Eyeghe Ndong : «qu’Ali Bongo reconnaisse sa défaite de la présidentielle 2016»