4
Partages
Pinterest Google+

©info241, le 29/04/2016

L’ancien député de la commune de Bitam démissionnaire du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1968) en février 2014, René Ndémézo’Obiang a été porté ce jeudi à Libreville, à la tête de « Démocratie Nouvelle », dernier né des partis politiques de l’Opposition, qui soutiendra Jean Ping à la prochaine élection présidentielle.

L’ancien baron du parti au pouvoir a été porté à tête de cette nouvelle formation politique à l’issue du premier congrès ordinaire et constitutif de Démocratie Nouvelle. René Ndemezo’Obiang est secondé par quatre vices présidents tous passés dans l’Opposition.

Il s’agit de l’ancien gouverneur de la BEAC, Philibert Andzembé, de l’ancien directeur général de l’aménagement du territoire, le Pr John Nambo, de M. Ndougou Lékambo et de Madame Radegonde Djéno. A ceux-là s’ajoutent, les secrétaires, les membres du bureau politique et les délégués nationaux. Outre l’équipe dirigeante, les congressistes ont également procédé à l’adoption des nouveaux statuts et du règlement intérieur du parti.

Dans son intervention, René Ndémézo’Obiang a appelé les congressistes et les militants de ce nouveau-né du paysage politique gabonais, à se mobiliser afin de gagner le terrain et assurer un soutien « massif », à Jean Ping.

Il a exprimé sa gratitude à l’ensemble des congressistes pour le choix porté sur lui tout en précisant que le parti dont il vient de prendre la direction, veut contribuer non seulement à l’élection de l’ancien président de la commission de l’Union africaine mais également au processus de la démocratique au Gabon.

« Je tiens à vous remercier sincèrement de m’avoir élu comme président de notre nouveau parti. L’heure est venue de libérer le Gabon en apportant un soutien massif pour la victoire de Jean Ping. Aux militants, je vous demande de vous mettre au travail car créer un parti est une chose, mais implanter ce parti en est une autre. Nous devons faire un travail d’implantation pour faire de notre formation politique, une des premières forces politiques du pays.

L’heure est au travail pour prendre part au processus démocratique et contribuer à l’élection de Jean Ping dans un premier temps » a-t-il dit, annonçant la présentation prochaine des secrétaires provinciaux dans chaque province.

Jean Ping a remercié le nouveau parti de l’avoir choisi comme candidat. Il a pris l’engagement de ne pas décevoir ces soutiens. « Je remercie le nouveau parti pour la confiance placée en moi. J’accepte l’honneur que vous me faites avec un grand plaisir. Pour cette confiance que vous venez de placer en moi, je peux vous garantir que j’irai jusqu’au bout. Nous allons libérer notre pays. Nous allons libérer la liberté. Nous allons transformer ce rêve en réalité. Je peux vous l’assurer. Je peux vous le garantir.

L’idéologie de Démocratie Nouvelle concorde avec ma vision et je peux vous assurer que je ne vous décevrais pas », a dit Jean Ping avant d’annoncer la présentation prochaine de son projet de société. Une motion de soutien à la candidature de Jean Ping a été lu, suivie des rapports en commissions sur la question de la liberté de la presse et de la transparence électorale.

Selon les organisateurs du congrès, le nouveau parti a enregistré 1 325 premiers adhérents en deux jours de travaux.
En savoir plus ICI

Actualité précédente

Le nouveau parti "Démocratie Nouvelle" a un Candidat!!

Actualité suivante

Présentation du Projet de société mercredi 4 mai 2016