©info241, publié le 7 avril 2016 à 09h07min L’Alliance pour la Renaissance Nationale (ARENA) parti politique de l’opposition présidé par l’économiste statisticien Richard Moulomba Mombo, ancien stratège de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), fidèle dissident du défunt opposant historique Pierre Mamboundou, a adoubé la candidature de Jean Ping pour la

©Gabonreview, le jeudi 07 avril 2016 (photos Gabonreview)   Le candidat à la prochaine présidentielle a réagi, le 6 avril dernier à Libreville, à l’idée distillée selon laquelle il prépare un génocide au Gabon. Les leçons à la presse de Jean Ping. En présence de quelques néo opposants tels que

©GabonActu, mercredi 6 avril 2016. Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’ancien secrétaire général inamovible du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Simplice Guedet Manzela a présenté sa démission  le 4 avril dernier de la formation politique au pouvoir depuis 48 ans, rongée par une sévère crise interne. « J’ai décidé de mettre

©info241, mercredi 6 avril La chambre de commerce de Libreville a dû refuser du monde ce matin à 10h. Et pour cause, le candidat à la présidentielle Jean Ping y tenait un important point de presse. Celui-ci a quelque peu été rehaussé par l’arrivée surprise de l’ex-président de l’Assemblée nationale

©GabonEco le mercredi 6 avril 2016 Une rencontre de sensibilisation et de préparation, c’est ce à quoi s’est attelé le comité d’organisation piloté par Jean Paul Nyalendo qui a rencontré les ressortissants de la province du Moyen-Ogooué. Objectif : préparer la visite de Jean Ping dans leur province natale, le samedi

©info241, vendredi 1er avril Neuf députés cadres et militants du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1967), sous les auspices du directoire du mouvement dissident « Héritage et Modernité » ont annoncé ce vendredi à Libreville par le biais d’une conférence de presse, leur démission collective de leur mandat parlementaire. Suite