15
Partages
Pinterest Google+

« Mes chers compatriotes,

C’est le message que je voulais partager avec vous aujourd’hui. Les semaines et les mois qui vont suivre seront difficiles.

Pour ma part, je suis conscient que ce n’est pas un jeu.

Quand vous décidez de vous opposer à ce système, m’a-t-on prévenu, vous devez en même temps réserver votre caveau au cimetière.

Peut-être que, comme mes frères AGONDJO, RENDJAMBE, MAMBOUNDOU, MBA OBAME, ZENG EBOME et d’autres, je n’y arriverai pas.

Mais si je devais partir les rejoindre brutalement, c’est que j’aurais fini ma tâche.

Si je devais partir, il ne faudra donc pas vous arrêter sur mon corps. Enjambez-le et continuez le combat. Car, si nous devons tous être utiles pour l’aboutissement de ce combat, personne ne doit être indispensable.

Mais je sais aussi qu’à partir de ce jour et avec votre soutien, plus rien ne nous arrêtera.

Vive le Gabon éternel ! »

 

L’intégralité du discours est à lire et télécharger: Discours Jean Ping Convention Collège Ntchoréré.

Actualité précédente

"Il faut des élections transparentes."

Actualité suivante

Présidentielle 2016 : Une convention autour de Jean Ping