Articles dans la catégorie

Analyse Politique – Depuis le coup d’état militaro-électoral du 31 août 2016, la répression est de règle au Gabon : prisonniers politiques, disparitions, tensions policières lors des manifestations pacifiques, interdictions multiples, Jean Ping, président élu par le peuple gabonais souverain, dénonce régulièrement la politique menée à Libreville qui a pour conséquence de plonger le pays, avec une économie en panne sèche, dans des mouvements sociaux à répétitions qui tendent à se généraliser à travers tout le pays et de façon illimité. Les entreprises étrangères se retirent, face à des pertes financières grandissantes, notamment en raisons des impayés de l’État gabonais.

© mondafrique.com – Publié le 9 mars 2017 – Six mois après la présidentielle au Gabon, le pouvoir Gabonais organise un Dialogue national où il invite tous les acteurs politiques à se pencher sur l’avenir du Gabon et solder le passif très lourd des élections volées de l’été. Au Gabon, les

©gabonreview.com – dimanche 19 février 2017 – Le candidat malheureux de l’opposition à la dernière présidentielle s’est rendu dans ce quartier du troisième arrondissement de Libreville, pour constater l’ampleur des dégâts causés par l’inondation et exprimer son soutien aux victimes. Il en a profité pour faire remarquer l’absence du gouvernement et

© africatopsuccess.com – 08 Janvier 2017 – La 31è édition de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN 2017), qui a vu le sacre des Lions Indomptables du Cameroun, est rentrée dans l’histoire depuis dimanche dernier. Après avoir fait vibrer tout le continent pendant trois semaines consécutives, l’heure est aux comptes.

La DÉCLARATION en PDF DECLARATION Lue par le vice-président Divungui, à Libreville, le 27 janvier 2017   Situation préoccupante au Gabon La situation du Gabon est aujourd’hui très préoccupante. Elle se caractérise  au plan économique par « une détérioration des perspectives et un accroissement des risques » dans « un contexte difficile », selon

Publié le 11 décembre 2016  ©RFI Au Gabon, l’opposant Jean Ping a annoncé dans un communiqué lu par son porte-parole qu’il organisera un dialogue national du 18 au 23 décembre prochain. Il invite les Gabonais à s’inscrire massivement pour participer à cette réunion dont l’objectif déclaré est de faire respecter

Publié le 24 novembre 2016  ©mays-mouissi.com/2016 Depuis la crise post-électorale, l’économie gabonaise tourne au ralenti. Malgré la nomination d’un nouveau gouvernement, la rentrée scolaire a été reportée à une date encore non définie et plusieurs secteurs d’activité ont été lourdement impactés par l’instabilité socio-politique dans laquelle a baigné le pays

Par Ristel Tchounand  |  13/10/2016, 16:15  Depuis la crise post-électorale, l’économie gabonaise tourne au ralenti. Malgré la nomination d’un nouveau gouvernement, la rentrée scolaire a été reportée à une date encore non définie et plusieurs secteurs d’activité ont été lourdement impactés par l’instabilité socio-politique dans laquelle a baigné le pays pendant plus